Tiens vlà l’printemps!!

Salut à toi lecteur!!

Bon, on a pas donné de nouvelles depuis un moment… faut dire qu’on a bien relâché le rythme hein!! Faut pas croire non plus qu’on n’aime pas rester dans le canap devant des séries ou encore faire des grasses mat…

On s’est même payé 15 jours au Mexique pour décompresser un peu de ces 18 mois de stress!! Le top!!

Mais bon, on a quand même un peu bossé… c’est plus fort que nous 🙂

Voilà donc l’état des lieux du chantier:

Avant Noel on a pu couler l’allée en béton blanc petit gravier. On a essayé un effet balayé pour éviter de glisser dessus s’il gèle…

Franchement on s’est raté… je pense qu’on a balayé trop top, ça fait un effet granuleux… donc bien attendre que le béton tire avant de balayer.

20161207_152859

Au moins ça accroche… aucun risque de glisser…

Le salon commence à être accueillant surtout avec la déco de Noel…

20161221_215617

Couplé à la télé… ça aide pas à se sortir le cul dehors…

P1060326

Bon ça c’était avant Janvier… Ensuite on a fini de préparer le terrain pour planter le gazon aux beaux jours… et on s’est dit que fin février il faisait assez chaud pour semer (c’est le Sud mon bon monsieur!!)

On a aussi planté quelques arbres et mis du gravier sur le chemin d’accès pour arrêter de patauger dans la boue (mais il en manque encore pas mal).

Début Avril ça commence à bien pousser:

P1070594 P1070595 P1070597

On voit bien les différents arbres et encore un petit bout de terre qui a été semé juste après la photo:

P1070599

Bon il y a encore du bordel et beaucoup de boulot au garage (même si on a fait un établi et commencé à ranger)

P1070598

 

Objectifs avant l’été:

  • faire les deux marches de l’escalier d’accès à la maison
  • Faire le petit bout de terrasse au niveau de la piscine
  • Faire le portail d’entrée sur le terrain
  • Finir de livrer et étaler le gravier
  • Finir de ranger le sous sol
  • Profiter du jardin et de la piscine (on va peut-être mettre ça en première priorité… :-))

Pour le reste… va falloir se refaire un peu hein…

A suivre…

 

6 commentaires

  1. Bonjour, j’ai suivi régulièrement les 2 sites de vos constructions: je me lance à mon tour ! et je me decide à poser des questions:
    – le per utilisé pour le plancher chauffant est du per classique ? en quel diametre ? est-il possible de vous demander qui est le chauffagiste ou le site qui vous a vendu le matos ?
    – au sujet de la fameuse norme elec 35-100 que j’ai lu: faut-il mettre les baies alu à la terre ?
    – quelle peinture avez-vous utilisé pour murs et plafond ?
    – la charpente du toit plat est onéreuse ?
    bien cordialement et bon courage à vous

    • Bonjour Joel et merci beaucoup pour votre commentaire et l’intérêt que vous portez au blog!!

      – Pour le PER, il s’agit en effet de PER classique en D16mm. Le chauffagiste nous a vendu le matériel au prix qu’il le touchait (1300e TTC avec nourrices et PER si je me souviens bien).
      Par contre il a mis la clé sous la porte depuis, ce qui ne nous arrange pas trop pour le suivi de la pompe à chaleur qui a eu quelques soucis cet hiver…

      – Pour les baies alu à la terre, de mémoire c’est limité aux pièces d’eau et encore! J’ai trouvé cette précision: section B de NF C 15-100 Partie 7-701:
      Relier à la liaison équipotentielle uniquement les huisseries métalliques des portes, des fenêtres et des baies si elles peuvent se trouver en contact d’éléments métalliques de la construction (tels qu’armatures du béton).
      Donc en gros, si vous pouvez tirer un câble pour relier à la terre vos baies alu des pièces d’eau, faites le mais rien de rédhibitoire tant que ça ne touche pas l’armature du bâti.

      – Pour la peinture c’est du Alphaxylan SF Blanc mat en deux couches. A 98€ TTC les 10L.
      On est passé par une connaissance peintre, il doit y avoir moyen de la trouver sur internet à des prix correct.
      Après, c’est top pour les plafonds mais quand même salissant pour les murs car aspect MAT. Par contre, on a tout peint au pistolet Airless… que du bonheur!!

      – pour la charpente seule, les 260m2 nous reviennent à 12 000€ TTC soit 46€/m2 sans les acrotères en bois qui sont spécifiques à notre projet (ajouter 1200€ au total).
      il faut ensuite ajouter l’isolation en laine de bois soufflée sur 40cm et le pare vapeur hygrovariable sur 225m2: 3200 + 800€ TTC soit 18€/m2
      l’étanchéité EPDM dépend de la forme du toit (accessoires qui coutent cher) mais dans notre cas pour 334m2 couvert car terrasse comprise (membrane + couventines + accessoires + livraison): 8200€ TTC soit 25€/m2
      Enfin, pour la végétalisation du toit (géotextile + drain + géotextile + terre + livraison) compter 20€ TTC du m2 sans les végétaux que l’on n’a pas acheté.

      Bon courage pour votre projet, et n’hésitez pas si besoin de plus d’info.

      Thomas

      • OK merci Thomas pour la réponse complète d’autant que je suis un peu pointilleux et surtout technicien à la base, et souhaite faire un bâti performant thermiquement avec certainement un compromis puisque mon budget n’est pas illimité.
        Pour info nous avons vendu notre maison que nous avions équipé d’une pac air-eau avec ballon ECS intégré de marque Mitsubishi sur radiateur, qui fonctionne encore bien depuis 7 ans maintenant ; seul le dernier entretien était onéreux avec changement de l’anode du ballon ECS, sinon environ 600 euros / an d’entretien obligatoire soi-disant tous les ans, mais comme jamais de fuite de gaz on le faisait tous les 2 ans. Je pense que je repartirai sur cette marque ou une Daikin.
        Pour l’élec c’est parce que j’ai peur que le consuel regarde tous dans les détails ; mais bon je peux aussi les appeler aussi en amont avant le contrôle et leur poser la question sur ce point précis.
        La charpente ça fait mal, surtout que je ne souhaite pas faire de végétation juste une étanchéité EPDM (j’ai un devis également EPDM – TPO) ; donc mois de charge, un osb de 18 peut peut-être suffire (poids supportable au m² et neige à prévoir), mais je voudrais comme vous mettre 40 cms d’isolant en ouate de cellulose entre les poutres, parce que chez EPDM-TPO en toiture chaude avec 240 mm d’isolant j’arrive à un devis de 17000 euros ! (toiture 260 m² en forme de U « ouvert »), et la ouate est plus simple à mettre en place et moins chère ; en résumé faut que je trouve une charpente haute mais moins onéreuse : tu aurais des idées ?
        Encore une question : le placo intérieur sur les murs c’est du 260 mm de longueur ou plus ? parce que chape et isolant sol à prévoir.
        Joël dit jojo.

        • Avec plaisir!!
          Oui la charpente ça pique… surtout avec la végétalisation…
          Bon je continu sur le tutoiement hein 😉
          Dans ton cas, tu peux en effet peux-être passer sur de l’osb 18mm mais ça va dépendre de l’entraxe des solives. Le mieux c’est de faire faire le calcul au marchand de matériaux ou bien tu peux regarder le logiciel de Steico qui permet de bricoler un peu en amont.
          Pour isoler un max sans se ruiner, je n’ai rien trouvé de mieux que l’isolation répartie entre les poutres en bois. En effet, comparé à une toiture chaude avec isolant rigide il y a un risque de condensation sous la face de l’osb et c’est pourquoi il faut mettre un frein vapeur hygrovariable pour laisser sécher le peu de condensation quand les températures deviennent positives.
          Tu peux faire quelques analyses thermiques, point de rosé et déphasage avec le site: https://www.u-wert.net/
          C’est pas super bien traduis mais ça donne de bonnes idées sur la composition des parois.

          Par contre je n’ai pas bien saisi ta question sur le placo int. Les plaques que j’ai utilisé font 2.6m de haut mais tu peux trouver d’autres hauteurs. Dans mon cas, hauteur sous plafond de 2.5m, isolant de sol 5cm, chape de 5cm, carrelage + colle 1.5cm. La plaque de placo n’est donc pas collée au sol brut et ce n’est pas gênant.

          Thomas

  2. Bonjour Thomas,
    j’ai le même projet au niveau pac et vmc dans le sous-sol avec local isolé: je me pose la question de l’évacuation des condensats: comment as-tu gérer ? penses-tu qu’un raccordement sur drain périphérique soit une bonne idée ?

    • Bonjour Joel,
      Oui l’évacuation des condensats sur drain périphérique et tout à fait possible, ce n’est rien de plus que de l’eau déminéralisée, donc pas besoin de l’amener dans la filière de traitement des eaux usées… Chez moi, ils vont directement sur la terre (et sont donc récupérés plus loin par le drain périphérique).
      N’oublies pas de mettre un siphon si tu veux éviter que l’air ne rentre par là lors du test d’étanchéité… 😉
      A+

      Thomas

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *